Le Pré Tord

Localisation : Le Perrier (85)

Production : Chèvres laitières avec transformation fromagère

Surface : 50,4 hectares

La LPO Vendée et Terre de Liens Pays de la Loire

Depuis 2013, la LPO Vendée et Terre de Liens Pays de la Loire (TDL PDL) se rencontrent fréquemment, car elles partagent la même pratique d’acquisition de terres agricoles et leur mise à bail à des paysans à travers un bail rural environnemental. La LPO a acquis presque 250 hectares en marais Breton entre 1992 et 2020. En 2014, la LPO 85 identifie 50 hectares de prairies en zone humide à vendre et propose que la Foncière Terre de Liens les acquière.

Pré Tords (5)

Une coopération pour une installation

Pour permettre une installation préservant le milieu, les partenaires TDL PDL et LPO vont coopérer sur 3 axes en parallèle : la négociation et l'acquisition du foncier, l’accompagnement du porteur de projet à l’installation et la mobilisation de la population locale (bénévolat et investissement solidaire) pour la réussite globale du projet et sa valorisation comme action d’éducation à l’environnement et à la citoyenneté. L'opération a bénéficier d'une subvention publique de l’Agence de l’eau, car le projet s’oriente vers la protection du milieu aquatique et de la biodiversité des zones humides.

Une ferme sur la côte vendéenne

La LPO va accompagner TDL dans l'identification des enjeux environnementaux sur les parcelles et dans la rédaction des clauses environnementales qui seront insérées dans le bail nouant la relation entre la Foncière TDL et le fermier. Les parcelles et le bâtiment sont achetés en 2015 et sont mis à bail à un chevrier qui arrete son activité en 2019. Laurence a suivi en voisine et militante naturaliste l’installation de ce fermier précédent sur la ferme du Pré-Tords. Elle et son mari étaient (et sont toujours) investis dans le développement agricole du Marais breton en lien avec la protection de la biodiversité remarquable du site. C’est en agissant sur le site que l’idée d’une installation purement agricole a germé dans leur tête.

Vaches au pré tords
batiments ferme du pré tords

Le projet de Laurence et Vincent

Après 11 années à travailler dans l’entreprise familiale Attelage de la vie (activité équine de ballade en calèche, débardage, nettoyage de plage, etc.), Laurence a souhaité s’installer paysanne pour une production nourricière en bovin allaitant en fort lien avec la préservation de l’environnement. Son mari Vincent reste à Attelage de la vie et il y aura des coopération entre les 2 activités.  Néanmoins, les deux entités seront bien séparées administrativement et le Pré-Tords restera un lieu de production d’une alimentation biologique pour le territoire.

Des terres riches en biodiversité

Laurence et Vincent sont par ailleurs déjà très investis auprès de la LPO Vendée et du collectif d’AMAP Court-circuit qui sont partenaires de Terre de Liens au Pré-Tords depuis le début. La préservation de la biodiversité remarquable du site, ainsi que de la race local maraîchine sont déterminant dans le projet de Laurence.

Ferme du pré tord