Accueil » Biodiversité sur les fermes

Biodiversité et agriculture

La prise en compte de la biodiversité est inscrite dans l’ADN de Terre de Liens. Dans sa charte, le Mouvement Terre de Liens s'engage à

« Préserver les terres agricoles et en assurer un usage responsable sur les plans social et environnemental (ainsi qu'à) soutenir les projets qui vivifient le sol, les paysages et l’équilibre des écosystèmes ».

Pour répondre à ces enjeux, Terre de Liens soutient un modèle agricole respectueux de l’environnement (agriculture biologique et paysanne) et adosse à ses baux ruraux des clauses environnementales.

Quelles sont les implications possibles ?

  • Participer aux dialogues permanents pour la nature 

Le Dialogue Permanent pour la Nature (DPN) est un des principaux outils de la démarche Paysans de nature©.

Ces diagnostics sont assurés par nos partenaires de la LPO (en Loire Atlantique, Maine et Loire, Vendée et Sarthe) et NME(Mayenne nature environnement) en Pays de la Loire. Ils réalisent des Dialogues Permanents pour la Nature.

Il vise l’accompagnement des paysan·nes, dans une démarche de progrès et de long terme, sur l’accueil de la biodiversité sauvage sur la ferme et au travers des pratiques agricoles mises en place, non par une expertise naturaliste, mais par un dialogue entre paysan.nes, naturalistes et citoyen.nes. Le DPN comprend plusieurs phases, inspirées du système participatif de garantie de Nature et Progrès :

  • une visite collective de la ferme : cette visite réunit le paysan bénéficiaire, un autre agriculteur, un ou des citoyens, un ou des naturalistes ; elle permet de comprendre le fonctionnement de la ferme, d’identifier des enjeux et des pistes d’amélioration de divers ordres (biodiversité, mais aussi insertion sociétale, pratiques techniques et économiques...).

Cette démarche s’inscrit dans le temps long. Les étapes du DPN ont vocation à être répétées au fil des ans (à titre indicatif, un retour tous les 2 ans est préconisé) afin d’accompagner la démarche de progrès dans la durée. Aucun prérequis naturaliste ni autre travail préalable nécessaire, seulement l’envie de participer et de progresser dans la logique du DPN (accueil de biodiversité, lien social/ sociétal), à son propre rythme.

Comment s'inscrire ?

Des dates pour les dialogues permanents pour la nature et les chantiers vous sont proposées régulièrement par mail, il faut suffit de vous y inscrire. Aucun prérequis naturaliste ni autre travail préalable nécessaire, seulement l’envie de participer et de progresser dans la logique du DPN (accueil de biodiversité, lien social/ sociétal), à son propre rythme. Des dates de visites vous sont proposées régulièrement par mail, il faut suffit de vous y inscrire, vous pouvez suivre l'ensemble des visites et instruction ou bien participer seulement à l'une des étapes !

  • Les chantiers participatifs sur les fermes

En s'appuyant sur le DPN réalisé (voir ci dessus) ou simplement selon les projets des fermiers et fermières, il s'agit de la mise en œuvre d’actions concrètes :  restauration ou plantation agroforestières, restauration ou création de mares, de murets en pierre sèche, de zones humides, construction et pose de nichoirs, gîtes et abris pour la faune (oiseaux, chauve-souris, petits mammifères, reptiles, pollinisateurs...),

Comment s'inscrire ?

Si vous voulez mettre la main à la fourche ou à la bêche, il est possible de ponctuellement donner un coup de main sur des chantiers participatifs. Des dates de visites vous sont proposées régulièrement par mail, il faut suffit de vous y inscrire, vous pouvez suivre l'ensemble des visites et instruction ou bien participer seulement à l'une des étapes !

Pour aller plus loin....

Webinaires : (compte Centre de ressources obligatoire)