Aller au contenu

Le Plessis des Estronnets

Localisation : Bourgneuf la Forêt (53)

Production : Élevage caprin et transformation fromagère

Surface : 26 h (20 TDL)

La première ferme Terre de Liens en Pays de la Loire

En 2010, la Foncière Terre de Liens a repris une ferme de 20 ha au Bourgneuf-la-Forêt, à l’ouest de Laval, pour la création du GAEC Chavrot, et la mise en place de son élevage caprin avec transformation fromagère. Ce projet est le premier à avoir été accompagné par notre association en Pays de la Loire (2009).

 

Chèvres du GAEC Chavrot
Chèvres - Crédit : GAEC Chavrot
Ferme bio du GAEC Chavrot
Panneau accueil - Crédit : GAEC Chavrot

Des nouvelles du Plessis des Estronnets

Aujourd’hui, le GAEC Chavrot compte toujours 2 associés, Julie et Ludo et emploie l’équivalent d’un ¾ temps. La ferme compte désormais 26 hectares en location, dont 21 hectares propriété de la foncière Terre de liens, et des bâtiments bien adaptés à la production suite aux aménagements successifs effectués par les fermiers.

L'activité sur la ferme

Julie et Ludo élèvent 90 chèvres, transforment tout le lait en fromages et vendent en direct aux consommateurs et en biocoops. Les 26 ha, tous accessibles au pâturage, permettent de nourrir l’ensemble des animaux de la ferme avec une majorité de prairies (pâturage, foin, trèfle déshydraté) et des céréales (mélo et maïs déshydraté). La production de lait et la vente, s’étalent de mars à décembre.

Une vingtaine de porcs nés à la ferme sont également engraissés chaque année avec le petit lait de la fromagerie et les céréales de la ferme, et vendus en direct.

Caillé moulé à la louche du GAEC Chavrot
Caillé moulé à la louche - Crédit : GAEC Chavrot
Porcs élevés au GAEC Chavrot
Porcs - Crédit : GAEC Chavrot
VeloFourchette sous hangar GAEC Chavrot
VeloFourchette sous hangar - Crédit : GAEC Chavrot

Une ferme dans une dynamique locale

Avec 4 voisins, en Bio également, le GAEC Chavrot a créé en 2013 l’association « Au P’tit Marché » qui propose sur la commune un marché Bio tous les vendredis, mais aussi occasionnellement des repas bios en lien avec des animations communales. Ces 5 fermes couvrent 120 hectares en Bio, et l’équivalent de 10 emplois.