Aller au contenu

Le Houssais

Localisation : Pierric (44)

Production : Élevage de vaches laitières

Surface :  28,5 hectares

Le passage de relais entre Gérard et Marc

Gérard et Marie-Françoise Simon, anciens paysans au Houssais à Pierric, au nord de la Loire-Atlantique (44), étaient soucieux d’encourager l’installation de nouveaux fermiers. Alors qu'ils s'approchaient de la retraite à l’été 2015, Gérard souhaitait fortement transmettre sa ferme, éviter son démantèlement et y maintenir l’emploi. La Foncière Terre de Liens s'est donc portée acquéreur d'une partie de la ferme du Houssais, pour permettre l’installation de Marc Boissière et y garantir le maintien d’une activité agricole biologique.

Vaches ferme du Houssais

Le soutien de la CIAP 44

Pendant de nombreux mois, l'association Terre de Liens Pays de la Loire a travaillé main dans la main avec la Coopérative d’Installation en Agriculture Paysanne 44 (CIAP) pour que cette ferme soit transmise. En effet, entre la retraite de Gérard et la date d’installation de Marc, ce dernier a été soutenu par la CIAP 44, qui a porté juridiquement et financièrement l’exploitation pour faire une transition en douceur et donner à Marc toutes les chances de réussir son installation.

Concrétisation de l'initiative

Nous avions rencontré Marc Boissière en début d'année 2015. C'était alors un jeune candidat à l’installation âgé 22 ans à l'époque. Il a officiellement repris la ferme du Houssais le 1er janvier 2016. Passionné par les animaux, il continue aujourd'hui de poursuivre l’activité historique d’élevage de vaches laitières au Houssais.

Houssais 3 - Crédit Hubert PERRY-GIRAUD
Houssais 2

Le Témoignage de Marc

"Tout juste sorti de ma formation agricole (...), j’ai décidé de m’installer à Pierric à la suite de Gérard Simon. J’ai toujours eu pour projet de reprendre une exploitation laitière biologique après mon cursus scolaire. Le système herbager, la production laitière biologique et la collecte par une laiterie locale sont les raisons pour lesquelles j’ai décidé de m’investir dans cette exploitation afin de maintenir un emploi et de garder la ferme en bio. Mon projet prévoit de passer le troupeau en race Jersiaise : une race rustique, adaptée au système herbager et permettant le pâturage une grande partie de l’année. Un système de production respectueux de l’environnement et de l’animal..." Marc.