Aller au contenu

La Platrouais

Localisation : La Grigonnais (44)

Production : Maraîchage diversifié

Surface : 10 hectares

Améliorer les conditions des Paysans de la Platrouais

Depuis novembre 2011, Rudolph et Joseph cultivaient à titre précaire 10 hectares de terres en maraîchage, stockées par la Safer pour le compte de la Communauté de Communes de la région de Nozay dans le cadre d’un aménagement foncier sur une surface plus importante. Grâce à la vente au profit de la Foncière Terre de Liens en 2016, leur ferme se développe désormais sereinement et la collectivité a pu finaliser son aménagement.

Terre de Liens Pays de la loire ferme de la platrouais
Crédit Photo : R. Bedouet

La production sur la ferme

Joseph, Rudolph et Anne-Lise travaillent ensemble pour leur structure agricole nommée BARAKA BIO. Après l'acquisition de la ferme de la Platrouais par la Foncière, ils souhaitent poursuivre l’implantation de plus de 40 variétés de légumes diversifiés sur six hectares (dont 2700 m² sous tunnels et trois hectares en rotation). Il y a également pour projet de planter quatre hectares de vergers de basse tige afin de produire des pêches, abricots, cerises kiwis, prunes, figues, raisins de table ou encore des pommes !

Circuits courts et projet d'accueil pédagogique

Les bâtiments abrite aujourd'hui le matériel agricole et les chambres froides. Les produits sont commercialisés en circuits courts, en AMAP avec une centaine de paniers, sur les marchés et en restauration collective. Anne-Lyse, la compagne de Rudolph, les a rejoints pour davantage développer la commercialisation sur la ferme ainsi que l’accueil pédagogique.

 Crédits photo : R. Bedouet
Crédits photo : R. Bedouet
 Crédits photo : R. Bedouet
Crédits photo : R. Bedouet

Le témoignage d'Anne-Lise, Rudolph et Joseph !

"Après avoir travaillé aux Côteaux Nantais (arboriculteur-transformateur bio autour de Nantes) où nous nous sommes rencontrés, est née l’envie de s’associer autour d’un projet commun de maraîchage et arboriculture biologiques sur une structure à taille humaine pour défendre les valeurs d’une agriculture saine, durable et locale. Trouver du foncier a été très compliqué. Notre rencontre avec les cédants en place, producteurs bio, a été décisive. Grâce à Terre de Liens, la Communauté de communes et la SAFER, qui ont agit en faveur de la pérennisation du siège d’exploitation, la Platrouais va continuer à faire vivre des paysans !" Anne-Lise, Rudolph et Joseph, 2016.